Top

Vous rêvez de vivre des moments uniques ? De vous en mettre plein les yeux et de découvrir un monde magique et poétique ?

Voici l’expérience incroyable qu’Antipodes Voyages nous a fait vivre il y a quelques jours.

Nous sommes au cœur de l’immense Northern Territory, dans le centre rouge australien, au pied d’Ayers Rock. Il fait nuit noire, les étoiles scintillent, mais exceptionnellement, elles ont de la concurrence sur terre. C’est en plein désert que cela se passe, près de ce monolithe hautement sacré pour les aborigènes, que l’artiste britannique, Bruce Munro, a installé sa dernière œuvre magistrale.

Les Anangu appellent l’oeuvre de Munro en langue Pitjantjatjara «Tili Wiru Tjuta Nyakutjaku » ce qui signifie « regarder beaucoup de belles lumières ».


“ You’ll never see colour as rich as here anywhere in the world”

Bruno Munro

Ce champ de lumière compte 300.000 « fleurs » qui se chargent à la lumière du jour grâce à 36 panneaux solaires. Leurs tiges sont raccordées à plus de 380 km de fibres optiques posées à même le sol, qui symbolisent les racines et viennent apporter à chacune de ces fleurs une lumière changeant perpétuellement, de manière individuelle.

Cette imposante œuvre d’art couvre l’équivalent de 7 terrains de football, soit plus de 49.000 m². Field of Light s’étend à perte de vue dans l’immensité du désert. En toile de fond, Uluru dans toute sa majesté.

Balade enchantée

Un chemin sinueux nous offre une incroyable promenade au cœur de l’œuvre. On se croirait dans un rêve. La magie opère. On est transporté dans un monde surnaturel telle Alice au Pays des Merveilles. Totalement subjugués par la beauté magnétique du site, on est en connexion avec lui et une sensation d’infini nous envahit. On admire à n’en plus finir.

J’avance lentement parmi les bulbes lumineux. Sous le charme, serein dans le calme de la nuit désertique, je souris en évoluant entre les sphères bigarrées. J’essaye de capturer ces images pour qu’elles restent gravées à jamais dans ma mémoire. Je resterais bien des heures dans ce dédale de lumières. Quelle sensation ! Bravo l’artiste ! Inouï !

    “I saw in my mind a landscape of illuminated stems that, like the dormant seed in a dry desert, quietly wait until darkness falls, under a blazing blanket of southern stars, to bloom with gentle rhythms of light”

Bruno Munro

Pour une expérience encore plus wouaw prenez le pass ‘A Night at Field of Light’

Avant de vivre ce grand moment, notre petit groupe a commencé la soirée de façon magistrale.

Nous avons choisi le pass ‘A Night at Field of Light’. L’expérience commence à l’hôtel. En fin d’après-midi, un bus vient nous chercher et nous conduit sur un site offrant une vue imprenable sur Uluru. Nous savourons des canapés et une coupe de champagne au son du didgeridoo tandis que le soleil se couche. Des aborigènes dansent près de nous.

Nous rejoignons ensuite un espace restaurant en plein désert. C’est charmant et romantique à souhait. Des tables rondes, des bougies, un service attentionné et un magnifique buffet.

Après le dessert, un café, un chocolat chaud ou un digestif et nous voilà prêts à nous promener dans le Field of Light qui s’est illuminé sous nos yeux écarquillés. 45 minutes de magie s’offrent à nous avant de rejoindre le car qui nous ramène à l’hôtel. Quelle soirée !

L’invité du Giga Voyageur: Andrea Marra

Poster un commentaire

Commentaires

  • Christine Bodson

    4 décembre 2019

    Nous avons visité ce site lors de notre voyage en Australie en septembre 2018. C’est absolument magnifique ! Nous n’avons pas pris part à la soirée repas mais avions, par contre, également réservé un souper aux chandelles au milieu du désert avec Uluru en fond de décor. A la nuit venue, spectacle magnifique et inégalé que la vue du ciel étoilé sans pollution lumineuse…. un spectacle à couper le souffle qui, une fois rentré chez vous, vous fait admirer le ciel et les étoiles comme jamais auparavant

    répondre...
    • Stéphan

      5 décembre 2019

      Merci pour ce super commentaire 🙏😊

      répondre...